Beauvais : trois morts lundi soir dans un accident de la route

Publié le 17.04.2012, 09h37 | Mise à jour : 15h33

Beauvais. Trois personnes sont décédées dans cet accident

Beauvais. Trois personnes sont décédées dans cet accident | D.R.

Trois personnes ont été tuées, lundi soir, dans un «choc frontal» entre deux voitures, à Beauvais, dans l’Oise. D’après les pompiers, les trois victimes se trouvaient à bord du même véhicule. Trois autres personnes, qui se trouvaient à bord de l’autre véhicule, ont été transportées à l’hôpital pour des examens de contrôle.

L’accident est survenu survenu vers 23 heures. Selon le procureur adjoint de Beauvais, Luc Pélerin, une voiture roulant à une vitesse «élevée» sur une bretelle d’accès à la voie menant au centre-ville a, dans un premier temps, percuté un autre véhicule par l’arrière. Le conducteur de la première voiture en aurait alors perdu le contrôle. Il est venu percuter frontalement une troisième voiture circulant en sens inverse avant de terminer sa course sur le côté de la route.

Les trois occupants du premier véhicule  – le conducteur de 33 ans et ses deux passagers, un homme et une femme – sont décédés sur place. Des prélèvements ont été ordonnés afin de déterminer si le conducteur était sous l’emprise de l’alcool ou de produits stupéfiants. L’examen des trois corps devait avoir lieu dans la journée de mardi.

Un expert a été désigné pour déterminer la vitesse de la première voiture. Un des autres conducteurs a été blessé à une cheville tandis que sa passagère souffre de douleurs aux cervicales. Les pompiers ont indiqué que trois personnes ont dû subir des examens de contrôle à l’hôpital.

 

LeParisien.fr

Accident de Chambéry : le camion avait des freins défaillants

Publié le 15.04.2012, 12h11 | Mise à jour : 12h26

| AFP/JEAN PIERRE CLATOT.

Le semi-remorque à l’origine de l’accident qui a fait quatre morts vendredi à Chambéry avait des «freins défaillants», a reconnu son conducteur devant les enquêteurs, de sorte qu’il n’a pu freiner alors qu’il était gêné par une voiture.

Le chauffeur sénégalais, qui devait être présenté devant un juge dimanche pour une mise en examen pour homicides involontaires, a aussi reconnu qu’il ne s’était pas arrêté bien qu’il s’était rendu compte du problème technique au moins plus d’une heure avant.

Vers 8h30 vendredi, le semi-remorque qui circulait sur la voie rapide autour de la préfecture savoyarde en direction d’Aix-les-Bains a soudainement traversé le terre-plein centrale avant de percuter une voiture qui circulait dans l’autre sens. Le camion s’est ensuite couché sur deux autres automobiles avant de s’immobiliser sur le bas côté en surplomb d’une rivière.

Les quatre victimes sont les occupants des trois voitures : un homme dans le premier véhicule percuté, une femme dans une des deux autos coincées sous le camion et un couple dans la seconde.

Le chauffeur du poids lourd immatriculé en Italie est sorti indemne de l’accident. Les premières analyses toxicologiques et d’alcoolémie se sont révélées négatives.  Deux grues ont été acheminées pour procéder aux opérations de levage du semi-remorque. Des opérations rendues délicates du fait du chargement du camion, des barres de métal.

LeParisien.fr

Steenwerck: une voiture finit dans la façade d’une habitation, ses occupants prennent la fuite

Vers 10 h, Grand-chemin à Steenwerck, une voiture a fini sa course contre la façade d’une maison en rénovation. Les cinq habitants, un couple et ses trois garçons, sont sains et saufs, mais l’accident a laissé des dégâts considérables sur leur maison.

 

Les occupants de la Citroën ont pris la fuite, les gendarmes se sont mis à leur recherche. Un technicien SDIS a été appelé pour déterminer si la famille peut continuer à vivre chez elle malgré les dommages.