Seine-et-Marne: il meurt poignardé

AFP Publié le 28/05/2012 à 18:33

Un quinquagénaire a été retrouvé mort aujourd’hui  après avoir été poignardé à Thorigny-sur-Marne (Seine-et-Marne), où un autre homme a été retrouvé blessé, également par des coups de couteau, a-t-on appris auprès du parquet de Meaux. Le mort, âgé d’une cinquantaine d’années, a été découvert vers 7h dans le jardin d’une habitation de Thorigny-sur-Marne. Il avait été poignardé à plusieurs reprises. Le blessé, la cinquantaine lui aussi, ayant également reçu des coups de couteau, était sur place. Il a été hospitalisé. L’enquête a été confiée à la section régionale de la police judiciaire (SRPJ).

Loiret: quatre morts dans un accident

AFP Mis à jour le 28/05/2012 à 19:23 | publié le 28/05/2012 à 17:50

Quatre personnes sont mortes et deux enfants ont été gravement blessés, lundi après-midi, dans un accident de la route, survenu sur une route départementale à Villamblain (Loiret), a-t-on appris auprès des pompiers et des gendarmes. La collision s’est produite vers 15h dans le bourg de Villamblain, sur la D955 entre Orléans et Châteaudun, quand une voiture avec un couple à bord s’est déportée vers la gauche pour dépasser un terre-plein et a violemment percuté une voiture arrivant en face, avec quatre personnes dont deux enfants à l’intérieur.

Le couple qui se trouvait dans la première voiture, un homme de 62 ans et une femme de 58 ans originaires d’Eure-et-Loir, a été tué lors de la collision, ainsi qu’une femme de 38 ans et un homme de 40 ans, originaires d’Orléans, qui avaient pris place dans la deuxième voiture. Deux fillettes âgées de 6 ans (bien: 6 ans) et de 18 mois, passagères de cette voiture, ont été gravement blessées dans le choc. L’aînée a été héliportée au centre hospitalier de Tours, tandis que la plus jeune a été transportée au centre hospitalier d’Orléans.

Un troisième véhicule, qui arrivait derrière, a été également percuté. Une jeune femme de 24 ans se trouvant à bord a été légèrement blessée et transférée au centre hospitalier d’Orléans.

L’enquête a été confiée aux gendarmes du Loiret.

Plus d' »avortements de confort » (Le Pen)

AFP Mis à jour le 08/03/2012 à 11:43 | publié le 08/03/2012 à 10:37

La candidate Front national, Marine Le Pen, qui envisage de dérembourser l’interruption volontaire de grossesse si la situation budgétaire l’exige, a déploré aujourd’hui sur France 2 que les avortements « de confort » semblent « se multiplier ».

Marine Le Pen avait annoncé lundi soir qu’elle prendrait la décision de dérembourser l’avortement en cas de besoins budgétaires, pour privilégier les actes médicaux « qui ne peuvent pas être évités ».

Une postière enlevée, 360.000€ volés

AFP Publié le 07/03/2012 à 08:44

Deux malfaiteurs ont enlevé hier à Toulouse une postière, l’ont frappée, gazée et arrosée d’essence pour la forcer à ouvrir le bureau de poste et le coffre-fort contenant plus de 300.000 euros, avant de s’enfuir à bord de leur voiture, a-t-on appris de différentes sources.

Un des deux hommes a agressé la chef de caisse de la poste, une femme de 46 ans, alors qu’elle sortait de chez elle peu avant 8h dans le quartier toulousain de Saint-Cyprien. Il l’a fait monter dans une voiture où un comparse les attendait, a déclaré le procureur de la République Michel Vallet.

Arrosée d’essence

Pendant le trajet vers son lieu de travail, situé dans un autre quartier de Toulouse, Bellefontaine, la femme a été victime de « coups, a été gazée et a reçu des menaces », a-t-il ajouté.

Une fois sur place, elle a dû ouvrir le bureau de poste, est entrée avec l’un des deux malfaiteurs qui l’a partiellement arrosée d’essence, et a été forcée d’ouvrir le coffre contenant une « importante somme d’argent ». Elle a ensuite été ligotée, a encore précisé le procureur. Le butin se monterait à quelque 360.000 euros en espèces, selon une source syndicale de la police.

Les deux hommes ont ensuite pris la fuite à bord de la voiture. L’enquête a été confiée au SRPJ.

Elle meurt dans un feu, un gardé à vue

AFP Publié le 07/03/2012 à 09:26

Une femme est décédée et un homme a été blessé hier soir dans l’incendie d’un pavillon à Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) pour lequel un homme a été placé en garde à vue, a-t-on appris aujourd’hui de source proche de l’enquête et auprès de la préfecture.

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’incendie s’est déclenché aux alentours de 18h30 dans un bâtiment désaffecté de la SNCF, rue Parmentier, à Pierrefitte-sur-Seine. « Le bâtiment était muré, mais il était visiblement occupé par des squatteurs », a précisé la préfecture de Seine-Saint-Denis.

Grièvement blessés

Grièvement blessés, l’homme et la femme, dont l’âge n’ont pas été précisés, ont été hospitalisés. La femme est décédée vers 22h.

Selon la source proche de l’enquête, un homme soupçonné d’être à l’origine de l’incendie a été interpellé par la police municipale de Pierrefitte. Identifié par des témoins, l’homme, qui se trouvait en état d’ivresse, a été placé en garde à vue. La police judiciaire de Seine-Saint-Denis est chargée de l’enquête.

Sarkozy veut « capter les votes » FN (Aliot)

AFP Publié le 07/03/2012 à 09:29
Nicolas Sarkozy, en avançant ses propositions hier sur France 2, était « dans une opération de captation de votes », en direction notamment de l’électorat du Front national, endossant « pratiquement » le concept de préférence nationale, a estimé aujourd’hui Louis Aliot (FN).

« On est dans la promesse électorale. Il est dans une opération de captation de votes », a déclaré sur France Inter le vice-président du parti d’extrême droite, considérant qu’il était « évident » que le président candidat faisait des appels en direction de l’électorat du FN.

« Il n’est plus par la population »

Mais « Nicolas Sarkozy n’est plus cru par la population », a-t-il ajouté, en déclarant qu’il n’accordait par exemple aucun crédit à la proposition du président sortant de diviser par deux, autour de 100.000, le nombre d’immigrés accueillis en France chaque année. « Je ne vois pas pourquoi il ferait demain ce qu’il n’a pas fait hier », a relevé Louis Aliot.

« Le phénomène de l’immigration est un phénomène global qui ne se réduit pas au nombre d’immigrés présents légalement, a-t-il ajouté (…) Il y a aussi tout le problème des clandestins, de l’insécurité qui est la conséquence de cela, etc.. »

« Une manoeuvre de dernière minute »

Selon lui, Nicolas Sarkozy « est aux abois » et tente « une manoveuvre de dernière minute » juste avant les élections. « Il tente le tout pour le tout ». Certaines des propositions du président sortant reviennent « pratiquement » à endosser le concept de « préférence nationale » défendue par le Front national, a-t-il estimé.

« Quand vous mettez des conditions pour des prestations sociales, des conditions de durée, c’est donc que la préférence nationale est légale… Il vient piocher dans notre programme », a-t-il conclu.

Sarkozy confirme pour la proportionnelle

AFP Publié le 06/03/2012 à 22:52 Réactions (14)

Le président-candidat Nicolas Sarkozy s’est prononcé ce soir sur France 2 pour « l’introduction d’une dose de proportionnelle » aux élections législatives qui concernera « 10 à 15% » des 577 sièges de l’Assemblée nationale.

Alors qu’on lui demandait s’il avait l’intention de poursuivre une politique d’ouverture en nommant « des ministres issus de la gauche », s’il était réélu, Sarkozy a répondu : « Mieux que ça, je la poursuivrais en demandant l’introduction d’une dose de proportionnelle dans les élections législatives ». Il a précisé que celle-ci concernerait « entre 10 à 15% des sièges ».

« Je considère qu’il est profondément injuste et profondément anormal que des millions d’électeurs ne soient pas représentés au Parlement », a-t-il dit.

Vincennes: intoxication dans un squat

AFP Publié le 06/03/2012 à 18:46 Réagir

Une femme de 28 ans et son enfant de 3 ans ont été hospitalisés aujourd’hui dans « un état grave », après avoir été intoxiqués au monoxyde de carbone dans un appartement squatté à Vincennes (Val-de-Marne), a-t-on appris de source policière.

La jeune femme et son enfant ont été découverts inanimés par les pompiers qui les ont conduits en urgence à l’hôpital parisien du Val-de-Grâce, selon cette source.

D’après les premières constatations, « l’intoxication pourrait être liée à un groupe électrogène défectueux », qui a été retrouvé sur place, a précisé la source policière, ajoutant que des membres de la police scientifique avaient été dépêchés sur place pour procéder à des relevés.

L’enquête a été confiée au commissariat de Vincennes.

Sarkozy: RSA aux étrangers conditionné

AFP Mis à jour le 06/03/2012 à 23:07 | publié le 06/03/2012 à 22:28 Réactions (8)

Nicolas Sarkozy a annoncé ce soir qu’il entendait conditionner l’attribution du RSA et du minimum vieillesse pour les étrangers à une certaine durée de présence sur le territoire français et de durée d’activité.

Pourront bénéficier du RSA et du minimum vieillesse les immigrés qui auront résidé 10 ans en France et travaillé 5 ans, a déclaré le président-candidat sur France 2 lors de l’émission « Des paroles et des actes ».

Sarkozy veut deux fois moins d’immigrés

AFP Publié 

Nicolas Sarkozy a annoncé ce soir sur France 2 qu’il souhaitait diviser par deux, autour de 100.000, le nombre d’immigrés accueillis chaque année en France.

« Sur le quinquennat, je considère que pour relancer dans de bonnes conditions l’intégration, il faut diviser par deux le nombre de gens que nous accueillons, c’est-à-dire passer de 180.000 autour de 100.00 », a proposé le président candidat.