Villiers-sur-Marne : Les requêtes en nullité rejetées

Meurtre d’Aurélie Fouquet

Publié le 2 mars 2012 à 15h23
Mis à jour le 2 mars 2012 à 15h23

La cour d’appel de Paris a rejeté vendredi les requêtes en nullité déposées par des mis en examen dans l’enquête sur la fusillade dans le Val-de-Marne en mai 2010 au cours de laquelle une policière municipale avait été tuée.

La jeune policière municipale a été tuée alors que la police était aux trousses du commando.

La jeune policière municipale a été tuée alors que la police était aux trousses du commando. SIPA/Jobard

L’affaire de la « balise » de Villiers-sur-Marne vient de connaitre son épilogue. La cour d’appel de Paris a rejeté vendredi les requêtes en nullité déposées par des mis en examen dans l’enquête sur la fusillade sur l’autoroute A4 à Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne), en mai 2010, au cours de laquelle une policière municipale avait été tuée. 
L’une de ces requêtes portait sur l’utilisation par la police d’une balise GPS placée sur le fourgon d’un malfaiteur soupçonné d’être impliqué dans la fusillade et présenté comme un des membres du commando ayant tué la jeune policière, Aurélie Fouquet.
Problème, les enquêteurs n’avaient reconnu l’existence de cette balise que neuf mois plus tard. Pas France Soir, qui avait dévoilé l’information cinq jours après la fusillade, avant que Libération n’apporte son grain de sel. 

Des révélations qui avaient poussé certains avocats à demander diverses informations sur ces balises, puis à demander une annulation de procédure. Le parquet général, lui, avait requis le rejet des quatre requêtes en annulation.

 Il a été entendu, en partie : les auditions en garde à vue de deux mis en examen ont été annulées mais ces annulations sont sans impact sur la procédure, ont estimé les avocats.

Armes de guerre

La policière municipale a été tuée le 20 mai 2010 à Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne) lors d’une fusillade entre un commando de braqueurs, en possession d’armes de guerre, et des policiers près d’une autoroute à une heure d’affluence. Cinq autres personnes avaient été blessées dans ces échanges de tirs dont une automobiliste grièvement.

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s